Si vous préférez, voici l’article sous forme audio!

Bonjour, bonjour!

Comme prévu, aujourd’hui, je vous propose un voyage guidé à la rencontre de votre enfant intérieur. Avant de vous présenter cet exercice, un souffle inspirant me suggère de vous partager une réflexion complémentaire au sujet des disciplines et outils de développement personnel comme ceux que je vous partagerai quotidiennement durant les trois semaines que nous passerons ensemble.

J’observe régulièrement des collectionneurs frénétiques de techniques, livres, formations et autres ressources de croissance personnelle. La tête est aussi pleine que les étagères. Les théories s’amoncèlent, les neurones sont au bord de l’ébullition. Apprendre est à mes yeux une valeur stimulante et enrichissante. Cependant, tout savoir reste de peu d’intérêt si la mise en pratique est inexistante.  Ce serait comme constater que la roue arrière de votre vélo est dégonflée et vous étonner qu’elle ne se regonfle pas toute seule, la coquine! La prise de conscience, le savoir, ne sont rien sans l’expérience. Il n’y a pas de secret, si nous voulons vivre une existence différente de celle d’aujourd’hui, oser montrer notre belle lumière au monde, il va inévitablement falloir passer à l’ACTION ! Je chéris une des (nombreuses) belles paroles d’Albert Einstein à ce sujet : « La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information ».

Dans cette optique, je vous suggère de choisir, si ce n’est déjà fait, l’une ou l’autre des invitations que je vous lancerai tout au long de ces 21 jours et de la mettre en application durant un laps de temps défini (d’un jour à une semaine); puis d’établir le bilan de ce que vous avez vécu et ainsi intégrer par l’action les bienfaits que vous retirez de cette pratique (ou le constat que celle-ci ne vous convient tout simplement pas). Voici un encart que vous pouvez télécharger en guise de rappel des 6 points principaux développés lors des jours 1 et 2.

Woman meditating

Cette précision abordée, je vous convie maintenant à descendre rencontrer une petite personne que vous n’avez peut-être plus accueillie ni écoutée depuis bien longtemps : votre Enfant intérieur. En nous, vit un enfant brimé, abandonné, malmené ou réduit au silence par l’adulte que nous sommes. Le reconnaître et lui offrir un espace pour se dire, c’est reconnaître et libérer notre essence profonde, notre potentiel créatif, notre spontanéité. Grâce à un dialogue intérieur, il peut se raconter, s’apaiser et ainsi cesser de provoquer des conflits internes entre les comportements qu’il voudrait que nous adoptions (la plupart du temps pour nous éviter d’avoir à être confrontés une nouvelle fois à une expérience douloureuse qu’il a vécu) et ceux que nous, adultes, nous avons envie de faire nôtre.

Dans mon cheminement personnel, le travail avec mon Enfant intérieur a été, à ce jour, celui qui a levé le plus de barrières et m’a permis un bond en avant extraordinaire face aux habitudes comportementales souffrantes que j’avais mises en place. En me faisant accompagner par une thérapeute spécialisée en la matière tout en pratiquant, en parallèle, ce dialogue à chaque fois que j’en ressentais le besoin dans mon quotidien, je me suis libérée de peurs avec lesquelles je me battais depuis de longues années. Aussi, il était inconcevable qu’au creux de ce programme pour installer le Soleil dans notre vie, je ne vous invite pas à une des plus apaisantes rencontre de votre existence…

 

76ad292cdf5a2a2f719fe9a9a5a22a95Personnellement, j’utilise deux techniques de manière régulière : le dialogue (tel que je vous le partage dans le voyage guidé ci-dessous) et l’écriture par la main non dominante (la main gauche si vous êtes droitier et inversement). Ce type d’écriture met directement en action les fonctions de l’hémisphère droit qui régit notamment l’expression émotionnelle et l’intuition. Concrètement, vous pouvez commencer par vous concentrer sur votre plexus solaire et dire à votre Enfant intérieur que vous avez envie de faire sa connaissance. Ensuite, posez-lui une question  (par exemple : Qu’as-tu envie de me partager? Comment te sens-tu? Quel âge as-tu? …) et laissez votre main non dominante écrire ce qu’il a à vous transmettre sans vous soucier de la beauté des traits ni de la formulation. Laissez monter ce qui vient sans raisonner, sans censurer, sans juger. Vous pouvez également le faire dessiner ce qu’il désire le plus en ce moment précis, c’est un langage qu’il apprécie. Une fois le dialogue terminé, pensez à le remercier de ce partage et dites-lui que vous reviendrez bientôt le voir.

Toutes les informations ainsi obtenues vous seront utiles pour travailler sur vous-même, que ce soit en solo ou aux côtés d’un thérapeute. Ce sont de précieux indices sur ce que vous allez pouvoir apprendre à laisser aller…

Préparez-vous maintenant, si vous en ressentez l’élan, à goûter l’aventure d’un rendez-vous intérieur. Installez-vous confortablement, assis ou couché et prévoyez éventuellement un plaid ou une couverture; ce type d’exercice pouvant provoquer une sensation de froid. Assurez-vous également de ne pas être dérangé et éteignez portable et ordinateur. Une fois le voyage terminé, pensez à prendre des notes sur ce qui est remonté à la surface. L’acte d’écrire permettra d’intégrer une deuxième fois l’expérience.

Je vous souhaite de doux moments d’intimité!

Prenez soin de vous!

A vous lire par mail ou ci-dessous ♥

Suivant
Précédent

Commentaires

Commentaires

Suivant
Précédent

BONJOUR !

Bienvenue  !

Au grand plaisir d’échanger avec toi ♥

Plus d’inspiration

2018-01-08T18:03:25+00:00

8 Comments

  1. Marilyn 25 avril 2016 at 14 h 20 min - Reply

    Je te remercie pour ce beau programme.
    J’ai beaucoup apprécié cet article aujourd’hui, car j’ai le sentiment que c’est là, la clé de mon épanouissement.
    Je suis maman d’un garçon de 2 ans et demi, et je me rends compte combien il est important d’aimer notre enfant intérieur pour guider notre propre enfant vers le chemin de l’amour et de la bienveillance.
    C’est un chemin difficile en ce moment mais j’ai l’intuition que j’en ressortirai grandie 🙂

    • Delphine 25 avril 2016 at 16 h 05 min - Reply

      Avec beaucoup de joie et de plaisir ! 🙂
      Merci pour ce message Marilyn!
      Le plein de belles énergies pour vivre les défis sur ton chemin avec sérénité et bienveillance envers toi-même!
      Belle soirée!

  2. Jean 26 avril 2016 at 21 h 38 min - Reply

    Merci pour ces 28 minutes de relaxation prise avec un jour de retard 😉
    Je vais reprendre régulièrement ce temps pour continuer à m’approcher de mon petit Jeannot !

    • Delphine 28 avril 2016 at 5 h 46 min - Reply

      Avec plaisir Jean!
      Heureuse que ce petit voyage guidé vous mène à cette belle rencontre 🙂

  3. Laëtitia 28 avril 2016 at 8 h 23 min - Reply

    Bonjour et merci pour cette relax guidée vers son enfant intérieur.
    Bizarrement c est elle , qui m a prise dans ses bras …
    Malheureusement je n ai pas entendu son message., son besoin.
    Mais j’y suis reconnectée maintenant!

    Belle journee!
    Laetitia

    • Delphine 30 avril 2016 at 12 h 15 min - Reply

      Bonjour Laëtitia,
      Mmmmm nos petits bouts intérieurs ont tellement d’Amour et de Tendresse en nous…
      Je suis heureuse de cette reconnexion…
      Un pas à la fois…
      Elle pourra vous livrer ses messages…

      Belle journée!

  4. Ida 29 avril 2016 at 16 h 50 min - Reply

    Bonjour Delphine,
    Cette capsule m’a été difficile à aborder. J’anticipais de la difficulté, de la douleur, de l’impossibilité d’aller de l’avant. Et j’ai délibérément mis un couvercle.
    Bien évidement, j’ai été encore moins productive ces derniers jours.
    Alors, demain, c’est décidé. Je prendrai mon plaid et du temps pour nous 2 (elle et moi) seule dans notre nouvelle maison.
    Et là je me sens prête à poursuivre l’écoute des capsules que j’ai manqué cette semaine.
    Beau vendredi et merci du fond du coeur de ce bel accompagnement.

    • Delphine 30 avril 2016 at 12 h 17 min - Reply

      Bonjour Ida,
      Merci pour ce partage!
      En même temps, vous semblez avoir pleinement conscience de ce qui se passe en vous…
      C’est déjà merveilleux d’avoir observé votre comportement et de pouvoir le regarder sans jugement, avec tendresse…
      Je vous souhaite de doux moments avec « vous-m’aime » !
      Doux week-end!

Leave A Comment