L’objectif principal de notre passage sur Terre

Dimanche, je t’ai partagé que, pour moi, quand tu ressens une insatisfaction dans ta vie, quelle qu’en soit la sphère (relationnelle, professionnelle, familiale etc.) et l’intensité (du « simple » inconfort jusqu’au fait de devenir malade face à la situation), deux options s’offrent à toi.

En gros :

– changer quelque chose OU

– étouffer ton insatisfaction (voire la considérer comme « normale »).

(Si tu veux te rafraîchir la mémoire, n’hésite pas à prendre deux minutes pour relire le partage : ici).

Avant d’aborder, dimanche prochain, une première façon d’amorcer le changement, j’ai besoin de clarifier quelque chose avec toi.

J’ai un scoop (ou alors une grosse piqûre de rappel selon ton cheminement) :

Tu es déjà parfait.

Tout est en toi.

Il n’y a donc rien à aller changer.

Personne ne doit te guérir.

Te parfaire.

T’embellir.

Te réparer.

Te soigner.

(et si j’étais toi, je fuirais les gens qui te prétendent le contraire. Reste ton seul Maître et ne laisse personne prendre les rênes de ta vie, moi y compris 🙂 )

En réalité, tu as en ton centre une superbe Lumière.

En arrivant sur Terre, en t’incarnant, tu as aussi emporté avec toi des bagages.

Ceux des générations qui t’ont précédé.

Ceux de tes vies antérieures (si tu y crois… Sinon, ne t’encombre pas avec cela pour le moment).

Et puis,

selon ton environnement,

tes parents,

les événements qui vont parsemer ton enfance,

tes bagages vont continuer à s’alourdir :

blessures (abandon par exemple),

croyances limitantes (ex. : pour être aimée, je dois faire ce que les autres décident)

et leur cortège de peurs (de ne pas être aimé, d’être rejeté,…)

s’invitent.

Du coup,

ta superbe Lumière,

elle brille toujours mais,

elle est recouverte de toutes ces vieilles couvertures,

ces plus ou moins lourds bagages

qui ne t’appartiennent pas,

et qui te font prendre des décisions

qui n’ont rien à voir

avec celles qu’aurait prises ta Belle Lumière.

Du coup,

tu te retrouves à exercer un job qui ne te correspond pas (pour faire plaisir à papa),

à rester célibataire par loyauté à un ancêtre,

à être en couple et à rejouer celui de tes grands-parents,

à rester avec une femme que tu n’aimes plus parce que tu ne veux pas abandonner son fils comme toi on t’a abandonné (…)

et autres joyeusetés dont tu te passerais bien.

Pour moi,

un des objectifs de ton passage sur Terre,

ce n’est pas de te transformer,

mais de,

pas à pas,

déposer les valises,

ôter les couvertures qui étouffent ta Lumière,

ton Être,

tout en apprenant à t’y connecter

et à reconnaître sa voix

parmi les autres nombreuses

qui s’expriment dans ta jolie petite tête.

Merveilleux non?

Tout est déjà là…

Et donc,

si tu as,

par exemple,

envie de mieux vivre ta relation amoureuse,

présente ou à venir,

la première chose à faire (du moins, c’est vraiment mon expérience – je t’invite évidemment à ne pas me croire sur parole et à faire confiance à ton ressenti),

c’est d’aller faire la paix avec les blessures de ton enfance,

et de débloquer la libre circulation de l’Amour dans tes lignées maternelle et paternelle (ou alors d’être en super connexion avec ta Lumière, ce qu’on appelle le Soi – on en reparlera).

Parce que si tu commences par exemple,

par apprendre un outil pour mieux communiquer,

ou par suivre une formation qui te montre comment mettre de la magie dans ton couple,

tu vas droit dans le mur (mais tu vas rencontrer plein de gens sympas et tout et tout hein)…

Pourquoi?

Parce que (si tu ne communiques pas avec aisance avec ta Lumière),

tu vas prendre des décisions à partir des blessures-croyances et peurs,

tu vas attirer à toi des relations qui te font rejouer des scènes qui ne font que te confirmer que,

au choix,

toi, on finit toujours pas t’abandonner,

toi, tu ne peux pas être heureux en amour,

toi, tu n’es pas à la hauteur,

toi, personne ne peut t’aimer tel que tu es,

toi,…

Tu auras beau connaître les plus chouettes trucs et astuces pour pimenter ta relation, si tes bagages te font croire inconsciemment que

toi, on te trompera toujours,

tu mettras tout en place pour que ça soit le cas…

Tu seras mené par le bout du nez par tes bagages

et le schéma se répétera jusqu’à ce que la leçon soit apprise.

Ce sera compliqué pour toi d’appliquer dans ton quotidien ce que tu as appris et donc tu seras frustré.

Cela te parle?

As-tu pu remarquer que tu semblais revivre à peu de choses près les mêmes situations?

Ce que tu vis te rappelle étrangement ce que tes parents ou grand-parents ont vécu?

As-tu déjà suivi des formations, consulté un thérapeute et qu’en as-tu sorti concrètement de bon et de moins bon dans ta vie?

Prends-en note.

Les faire monter ainsi à ta conscience, c’est autant de pépites qui vont pouvoir te servir pour ôter les couvertures,

déposer les bagages qui ne sont pas à toi.

Et n’hésite pas à me les partager, je te lirai avec attention.

On en parle la semaine prochaine!

Belle belle belle journée!

Précédent
Suivant
Bonjour 

et bienvenue !

Je m’appelle Delphine Hourlay et j’ai créé « Les gens heureux » pour te partager ce que j’apprends sur la Vie, de mes relations avec les Autres et t’inviter à contribuer avec moi à un Monde doux et aimant.

Je crée et organise des événements pour chouchouter les gens qu’on aime, pour se sentir mieux dans sa vie et créer du lien.

Au grand plaisir de vivre notre rencontre !

Plus d’inspiration

Suivant
Précédent

Commentaires

Commentaires

2018-02-24T19:45:23+00:00

Leave A Comment