Pour un souci de clarté,
le petit article du jour est le N°3 de notre série sur « Le changement »(téléchargeable dans son entièreté ici)
Si tu as besoin de te rafraîchir la mémoire avant de plonger dans l’histoire du jour,
le N°1 est
et le N°2 est ici.

Aujourd’hui, c’est un exemple concret de changement qu’il est possible d’effectuer que j’ai choisi de te partager.

C’est l’histoire d’un p’tit bout d’femme
qui vivait comme drame
d’attiser la flamme
d’une intense et fameuse
Querelle douloureuse.

D’un côté
l’aspiration passionnée
de la rencontre
au coeur de l’Autre
l’envie pressente
d’être tout contre
le souhait secret
d’amis chéris.

De l’autre côté
Un clan si fort
de vrais gardiens
si protecteurs dans la bataille
veillaient sans faille
sur son chemin.

Plus jamais
Foi de p’tit soldat
Elle n’aurait
à revivre pareille tragédie
Plus jamais ils n’autoriseraient
que se fasse encore
le saut de l’Âme hors.

Pour remplir leur mission
Sabotages à profusion
Tenir l’autre à l’écart
Sinon petite femme part
prend la fuite
et laisse les peurs
dicter sa conduite.

L’autre est un danger
Car le perdre tu risques
Mieux vaut l’éviter
Moins de peines
tu listes.

Durant de longues années
Guerre fut menée
Entre « rencontrons l’autre »
et « éloignons-le »
« Faisons-le nôtre »
et « quittons-le ».

Choisissant savamment
Homme qui fuit
ou homme qui aime
Finalement du pareil au même
Solution juste
Etant toujours
Que seule elle reste
le coeur si lourd.

Tu l’as peut-être senti, cette histoire ce fut la mienne durant un bout de temps.

J’ai toujours cherché, travaillé sur moi, pensé que je n’étais pas normale, que j’étais sans doute la seule à me sentir si mal, à poser des actes qui n’avaient rien à voir avec ce que je sentais juste à l’intérieur de mon coeur mais à ne pas savoir comment faire autrement.

J’ai consulté divers thérapeutes, énergéticiens et autres.

Alors oui, je connaissais mon histoire par coeur :
– décès du papa de ma maman alors que j’étais dans son ventre (9j avant ma naissance)
– décès de mon papa (rupture d’anévrisme) juste avant mes 6 ans…
et me voilà avec une blessure interne béante et des protecteurs intérieurs qui, pour ne plus que j’ai à revivre pareil cataclysme, m’empêchaient d’entrer en relation paisiblement (avec des tas de nuances et de déclinaisons que je t’épargne ici).

Sauf que,
le savoir ne changeait franchement rien
au concret de ma vie.

Dans le même registre, c’était bien joli que je sache manier la communication non violente.
Mais si je n’avais de toutes façons comme objectif interne (et inconscient au départ) de tenir les autres à l’écart, je pouvais être la meilleure communicante au Monde, ça ne changerait absolument rien à mon « noeud » (ça ajoutait même de la frustration).

Jusqu’au jour où j’ai fait un véritable saut quantique.
Quasiment du jour au lendemain.
Moi qui
quand j’arrivais dans un groupe,
en formation par exemple,
m’effaçais au maximum,
intervenais peu,
attendais qu’on vienne vers moi,
tremblais quand on devait faire des exercices à deux,
devenais transparente et fuyante…

Je me suis vue arriver dans un nouveau groupe,
guillerette,
faisant spontanément la bise à chacun,
me présentant avec en train,
intervenant facilement,
prenant ma juste place,
insufflant mes envies d’harmonie et de convivialité.

J’ai vu mes sabotages cesser immédiatement.
Plus d’annulations de dernières minutes,
plus d’invitations refusées (si j’en avais vraiment envie)…
Une véritable reconnexion avec ma Lumière.
Celle que je n’ai jamais cessé d’être
mais qui était recouverte
de vieux bagages
de voiles et couvertures,
m’empêchant de la laisser briller.

Ce type de situation te parle?
Tu as identifié des insatisfactions dans ta vie?
Tu aimerais vivre un couple heureux, mais tu n’y parviens pas (te demandant au final si c’est toi qui as un problème)?
Tu te sens seul, mais ne parviens pas à changer cela.
Tu sens une aspiration en toi qui est en contradiction avec ce que tu vis réellement?

Tu as essayé des tas de techniques, mais dans le fond, les changements concrets dans ta vie sont quasiment absents?

Vois-tu des similitudes entre la vie que tu mènes et celles de tes parents (ou ancêtres plus lointains)?
Es-tu conscient des drames de ton enfance et de l’impact qu’ils ont pu avoir sur ce qui guide tes actions, tes choix, tes décisions?
Tu aspires à enfin t’autoriser à vivre pleinement ta vie, dans tous ses aspects (en n’oubliant pas qu’il n’y a rien à guérir, juste à déposer les bagages qui ne t’appartiennent pas)?

Alors on se retrouve pour le prochain article !
Je te partagerai ce qui m’a permis d’accélérer mon dépoussiérage 🙂
(Je te rassure, il est toujours en cours. Je pense qu’on n’a sans doute pas assez d’une vie pour se rappeler notre Lumière… Mais ce qui est important, c’est que tu peux être heureux MAINTENANT, en incluant ce qui est fluide pour toi et ce qui l’est moins… )

Que ta journée te soit douce!

Et, au risque de me répéter, n’hésite pas à me partager en quoi ce partage te fait écho. Je réponds toujours, même si j’ai accumulé un peu de retard!

Avec coeur !

Suivant
Précédent

Commentaires

Commentaires

Précédent
Suivant
Bonjour 

et bienvenue !

Je m’appelle Delphine Hourlay et j’ai créé « Les gens heureux » pour te partager ce que j’apprends sur la Vie, de mes relations avec les Autres et t’inviter à contribuer avec moi à un Monde doux et aimant.

Je crée et organise des événements pour chouchouter les gens qu’on aime, pour se sentir mieux dans sa vie et créer du lien.

Au grand plaisir de vivre notre rencontre !

Plus d’inspiration

2018-02-24T19:28:58+00:00

Leave A Comment