Jour 3

Aujourd’hui, on parle de gratitude, de nous rappeler d’exprimer un merci à celles et ceux qui éclairent notre vie !

3,2,1…
c’est partiiii !

Jour 3 – Tu dis merci ?

 Temps d’écoute : 4 minutes

Si tu préfères ma bafouille lue…

Au job numéro deux,
il y a quelques matins,
avant de reprendre le fil de sa journée,
une petite dame me dit :
« Vous savez,
il y a 20 ans quand nous sommes arrivés dans cette commune,
s’est déroulée une enquête belge qui sondait l’accueil
des administrations communales belges.
La nôtre est arrivée première.
Et bien je tenais à vous dire
que
deux décennies plus tard,
ceci est toujours d’actualité,
à chacun de nos passages ».
Quand les citoyens nous remercient
pour notre gentillesse,
notre sourire,
notre accueil,
la façon dont nous gérons leurs demandes.
Quand ils nous offrent du chocolat,
un souvenir de là-bas,
des fleurs,
un peu d’chaleur
parce que la présence bienveillante de nos services
leur ont mis du baume au coeur…
Un étonnement
toujours
je sens en moi.
Même si bien sûr,
certains jours plus lourds
je n’aurai pas les moyens d’être aussi accueillante
patiente
souriante
que je le souhaiterais,
Vivons-nous dans un Monde si gris
pour qu’on remercie ce qui me semble tellement normal ?
Moi, je te le dis,
depuis, j’le fais aussi !
J’dis merci
et sur quoi porte celui-ci.
J’peux te dire que le minois du receveur
‘i r’ssemble à un lémurien
avec ses yeux ronds comme des hublots d’sous-marin
si heureux qu’on lui jette des fleurs
le palpitant chatouillé
le haut des joues tout rosé.
Alors pratiquons pratiquons
Envoyons des mots doux
des mots ronds
qui témoignent sans tabou
du bien
du beau
du bon
que cet autre humain apporte à nos âmes.
A quel point il tisse la trame
d’une toile bienveillante
d’une nouvelle Terre aimante.