Jour 2

Une histoire du quotidien pour nous inviter à regarder les choses en face…

3,2,1…
c’est partiiii !

Jour 2 – Fuir ou bien…?

 Temps d’écoute : 4 minutes

Si tu préfères ma bafouille lue…

Il y a quelques semaines de ça, je rentre tranquillou du job numéro 2.
L’apparte m’accueille avec toute sa douceur, Lily réclame sa boustifaille de 16h42 puis disparaît vers le bureau. Elle rejoint son appui de fenêtre favori. Un vrai poste d’observatoire à machins ailés qui, au passage, j’en suis certaine, adorent la narguer.
En règle générale, elle fait quelques allées et venues, de l’arrière du bâtiment à la baie vitrée et inversement.
Là, je sens l’oignon arriver car il fait bien trop calme pour que tout se passe normalement avec mon Tigre de salon.
Effectivement, quelques secondes plus tard, j’entends une terrible galopade accompagnée d’un “tiktiktiktik” étonnant.
Ma bestiolette d’amour, plus que curieuse, s’était aventurée trop près des nouvelles plantes et un mini attrape-mouchettes jaune fluo s’était scotché aux longs poils de ses fesses.
Persuadée qu’un bidule menaçant la poursuivait, elle courait de plus belle accentuant le “tiktiktiktik” frénétique.
Après avoir ravalé mon sourire (on ne se moque pas de la détresse d’autrui quand même), je tentai de l’apaiser, avec une voix de charmeuse de serpent, pour qu’elle stoppe sa course folle et que je puisse, le plus délicatement possible, libérer son arrière train poilu.
En réalité, j’y repense souvent avec tendresse à ce moment.
Il illustre parfaitement la tendance de l’humain à fuir plutôt que de s’arrêter pour regarder ce qui se passe vraiment, en lui.
Mais il a beau fuir. En courant toujours plus. Ou en mangeant, en buvant, en niant le problème, en quittant l’autre, en restant avec lui (liste non exhaustive), tant qu’il ne se sera pas arrêté pour regarder l’attrape-mouchettes jaune fluo qui lui colle aux basques depuis des lustres, il le poursuivra de son “tiktiktik” frénétique.
J’y repense souvent, oui.
Alors, Delphine, tu le regardes le bidule fluo qui essaie d’attirer ton attention… ou tu continues à le trimballer ?
P’têtre même que parfois, t’as besoin de quelqu’un pour t’accompagner.
Et c’est parfait.
Peu importe la méthode, nier la présence de l’attrape-mouchettes sur tes fesses ne le rendra jamais inexistant…
Pas vrai ?

Une envie de partage ?