Blog2019-11-03T10:47:15+01:00

Enseignements du quotidien, Podcast|

Il est si facile d'y glisser... C'était une journée agréable au job n°2. Comme d'habitude, des sourires, de la bonne humeur, des vannes qui fusent de tous les côtés. Bref, l'ambiance professionnelle et détendue que je chéris de tout mon coeur de sensible relationnelle. Et puis, de confidences en confidences avec une collègue, revient cette phrase que j'ai

Mes p'tites bafouilles|

Marche doucement dans la vie des gens... Derrière un sourire de façade ou sous un air un peu maussade Se cache parfois Crois-moi Un corps ravagé Un dos si lourd de tout ce qu'il s'est habitué à porter sur son parcours... Marche doucement dans la vie des gens... Ôte gros sabots et choisis tes mots Avec délicatesse Tout en

Rencontres inspirantes|

La première image de Robin, entrant dans mon cocon, c’est celle d’un humain souriant, son hang collé à lui, telle une extension de son corps, une carapace bienveillante sur le dos. Pas comme une protection, non… Plutôt tel un supplément d’âme. L’empreinte d’un bout de joie qu’il emmène partout où il passe. La confirmation que la Musique et Lui, c’est une

Enseignements du quotidien|

L'objectif principal de ton passage sur Terre...? Dans l'article précédent, je t'ai partagé que, pour moi, quand tu ressens une insatisfaction dans ta vie, quelle qu'en soit la sphère (relationnelle, professionnelle, familiale etc.) et l'intensité (du "simple" inconfort jusqu'au fait de devenir malade face à la situation), deux options s'offrent à toi. En gros : - changer quelque chose

Enseignements du quotidien|

Que fais-tu quand ça ne va pas? Ma première question pour toi aujourd’hui  : « Que fais-tu concrètement quand ça ne va pas, quand tu te sens mal à l’intérieur, que tu vois tout en noir, que ton positivisme s’est fait la malle? Et qu’aimerais-tu que l’Autre fasse? » Si tu ne réponds pas « accueillir », alors je t’invite vraiment à poursuivre

Enseignements du quotidien|

Qui décide? Toi ou les voix dans ta tête? Il y a quelques semaines, je m’offrais une pause sur ma petite terrasse ensoleillée. Je m’étais fait couler un bon café au lait (bon, les puristes s’offusqueraient devant l’espèce de jus de chaussettes que je savoure... mais je m’en f... ) et j’ai subitement été prise d’un sentiment de gratitude