Savez-vous que selon les chercheurs de la très sérieuse Université  de Californie (pour rassurer, si besoin, les sceptiques et autres cartésiens) cultiver la gratitude attitude crée moult bénéfices pour les praticiens de la reconnaissance quotidienne! Passons sous notre loupe bienveillante cette habitude enrichissante! « Si la seule prière que tu faisais dans ta vie était « merci », ce serait suffisant » nous dit Eckhart Tolle! Si c’est un des plus illustres auteur et enseignant spirituel contemporain qui nous le susurre, gageons que cette pratique est décidément digne du plus grand intérêt. Mais cela, fervente adepte, je ne le nierai pas! Moi, j’aime à dire que la gratitude est un aimant à miracles! C’est donc avec une joie frétillante que je m’engage sur ce sujet et vous invite, dans les commentaires ci-dessous à partager vos expériences, doutes et questionnements!

 

Au fil de cet article, nous définirons d’abord cette belle habitude et en préciserons les divers bénéficiaires possibles. Ensuite, toujours dans un souci d’apporter du sens à nos pratiques et apprentissages, nous parcourrons les bienfaits significatifs d’un usage régulier de la gratitude. Nous clôturerons avec quelques invitations que vous pourrez télécharger ci-dessous.

« Gratitude : reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ; sentiment affectueux envers un bienfaiteur » nous livre le dictionnaire. Personnellement, je la qualifie de sentiment de reconnaissance de la saveur de ce que nous vivons. Voyons si nous pouvons étoffer cette définition en passant en revue les six destinataires potentiels et illustrons-les d’un exemple pour plus de clarté.

 

1) Les autres 

Remercier quelqu’un parce qu’il vous a rendu service ou vous a offert un présent va de soi pour la majorité des gens (j’ai une nature optimiste, avez-vous remarqué?). Encore faut-il que ce « merci » ne soit pas une simple formule de politesse prononcée par obligation. Je vous invite à sentir d’où part votre gratitude (de la tête? Du coeur?) et de préciser ce qui vous touche plus particulièrement, de ressentir et d’exprimer les sentiments, les émotions que vous procure ce don. Vous pouvez pratiquer ce remerciement mentalement, mais la manière qui offrira les meilleures énergies aussi bien au donneur qu’au receveur, c’est de le dire oralement…

Un autre aspect de la gratitude envers autrui est de la pratiquer sans occasion particulière. Celle-ci est réellement « magique » et ses effets sont très puissants. D’abord pour celui qui la reçoit et ensuite pour la qualité de votre relation. Je vous invite, aujourd’hui ou dans les jours qui viennent, à prendre le temps de remercier au moins une personne présente dans votre existence. Quelqu’un qui a fait une différence dans votre vie et pour qui, très probablement, votre message éclairera la sienne.

Plusieurs supports s’offrent à vous : téléphone, SMS, courriels, face à face, lettre manuscrite, petit mot glissé dans un sac, photo à partager sur un réseau social,… Je vous en ai préparé quelques-uns à télécharger ci-dessous au besoin. Dites-lui ce que vous n’auriez pas dans votre vie si il/elle n’était pas là… Dites-lui combien ses qualités contribuent à votre bonheur…

Célébrons la beauté des êtres qui sont dans nos vies tant qu’ils sont toujours là!

2) Soi-même 

Hummm ! L’exercice se complique peut-être pour certains ou certaines d’entre vous… Mais c’est intéressant ! Prenez note des exercices qui font naître en vous une résistance. Elle est souvent une messagère très utile sur ce que vous pourriez travailler. Avez-vous confiance en vous? Croyez-vous en vos capacités? Ou êtes-vous souvent en train de vous dévaloriser? De vous dénigrer? D’avoir l’impression de ne jamais être « à la hauteur »?

Apprendre à déceler en soi toutes les petites et grandes victoires, les divers aspects de qui vous êtes et à les célébrer, est une habitude qui vous permettra justement d’acquérir plus de confiance en vous-même comme nous le verrons ci-dessous. Vous pouvez, par exemple, vous écrire une lettre de gratitude en commençant par « Je me remercie de tout mon coeur d’avoir réussi à… », « Pour y parvenir, j’ai utilisé les qualités et aptitudes suivantes : … ».

040e08a72554a72ea67f034e3f0363d4

3) Le présent : 

Pour remercier ce qui se passe au présent, il convient d’être conscient de ce moment. Cultiver l’habitude de vous reconnecter aux sensations de votre corps. Elles sont autant de signaux qui attirent votre attention sur l’instant présent…

Remerciez ce qui se déroule dans l’instant, que ce soit l’Autre, vous-même, la Beauté, la surprise, l’intuition, le simple et puissant bonheur d’être en vie,…

 

4) Le futur  

Rendre grâce pour les merveilleuses aventures que vous allez vivre demain est une forme de gratitude un peu moins usitée mais sa puissance est étonnante. Elle permet de nous focaliser sur la joie d’accueillir tous les événements qui surviendront, de façon détendue et sereine. Cette pratique, comme les autres « types » de reconnaissance, fait naître des vibrations hautement positives et permet d’attirer à nous les situations, personnes, choses qui vibrent sur la même fréquence (cfr. la Loi de l’Attraction).

 

 

5) Le passé 

Un des petits exercices, inclus dans le PDF ci-dessous, vous invite à tirer le fil des causes et effets qui ont fait que vous en êtes où vous en êtes aujourd’hui. Célébrer tout ce qui vous a permis de grandir est également une façon douce et magnifique de pouvoir, si besoin, se réconcilier avec son passé. J’irais même plus loin. En devenant capable de remercier également pour des événements ou des faits douloureux parce que leurs conséquences ont fait naître en vous des ressources que vous ignoriez jusque-là, vous faites germer en vous une sérénité des plus profondes.

Ne vous méprenez pas, je ne dis pas de feindre la joie en repensant aux moments les plus douloureux de votre existence. Je vous partage une de mes expériences pour mieux me faire comprendre. Deux grands deuils ont coloré mes 6 premières années de vie. Mon grand-père maternel, quelques jours avant ma naissance  et mon papa, juste avant mes six ans. La disparition soudaine de ces deux figures essentielles n’ont pu que, sur le moment même, créer de profondes blessures en ce petit être innocent que j’étais alors. La disparition d’un être cher est toujours un cataclysme et accueillir la tristesse, la colère, la culpabilité, l’incompréhension (…) en est l’étape première de la guérison.

Cependant, aujourd’hui, il m’arrive de laisser couler des larmes de gratitude, quand je ressens en plein coeur combien ces blessures ont contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui : un petit bout de femme au coeur énorme, doué d’empathie et de douceur. Soyez doux(ce) avec vous-même et prenez le temps qu’il vous faudra pour vous retourner de la sorte sur votre passé.

6) Sans raison 

Pratiquer la gratitude sans raison est possible pour moi depuis quelques années seulement. La plupart du temps, ce profond sentiment de reconnaissance naît de mes tripes et de mon coeur lorsque je médite, je danse ou écoute de la musique en conscience et entièrement connectée à ce que je vis au moment présent. C’est comme une vague indescriptible qui me submerge. Un peu comme si toutes mes cellules dansaient de joie… Cela peut paraître un peu original pour tout qui ne l’a pas expérimenté, mais j’en ressens tellement de bienfaits que je ne pouvais la passer sous silence…

Gratitude

 

Passons enfin à ces fabuleux bienfaits dont je vous ai parlé en introduction. Vous les avez sans doute déjà pressentis, mais les voici réunis, si tant est qu’il faille vous tenter plus encore à amorcer ou poursuivre votre « gratitude attitude ».

1) Les adeptes de la gratitude vivent plus longtemps et en meilleure santé (études de Robert Emmons et ses collègues de l’Université de Californie).

2) Elle nous permet de nous sentir moins seuls en créant une relation chaleureuse au monde et aux autres. Elle crée un sentiment d’appartenance à un groupe, une collectivité humaine.

3) Elle est bénéfique pour l’estime de soi en détournant notre attention de notre Moi et en la dirigeant ponctuellement vers les autres et ce qu’ils font naître en nous.

4) Elle offre une meilleure résistance au stress.

5) Elle nous permet de revisiter nos relations.

6) Elle crée un vortex positif, attire les vibrations de même nature.

7) Elle dirige notre attention vers les choses heureuses de notre vie et la détourne de ce qui nous manque. En éprouvant de la gratitude, il est impossible pour notre cerveau, dans le même temps, d’être en colère par exemple.

 

C’est ici que se termine notre escapade dans cette merveilleuse contrée qu’est la « Gratitude Attitude ».

Je vous remercie de me donner la chance d’exprimer mes dons et compétences. Votre participation, vos interactions, vos remerciements, vos questionnements, vos partages sont autant de doux pétales de rose qui s’étalent sous mes pieds et embaument tendrement mon coeur.

A vous lire ci-dessous ♥

Télécharger les exercices
Suivant
Précédent

Commentaires

Commentaires

Précédent
Suivant

Si vous préférez, voici l’article sous forme audio!

Bonjour 

et bienvenue !

Je m’appelle Delphine Hourlay et j’ai créé « Les gens heureux » pour te partager ce que j’apprends sur la Vie, de mes relations avec les Autres et t’inviter à contribuer avec moi à un Monde doux et aimant.

Je crée et organise des événements pour chouchouter les gens qu’on aime, pour se sentir mieux dans sa vie et créer du lien.

Au grand plaisir de vivre notre rencontre !

Plus d’inspiration

2018-02-24T21:05:48+00:00

6 Comments

  1. valerie 28 avril 2016 at 20 h 11 min - Reply

    C’est justement ce que je souhaite développer la gratitude attitude. Je cultivai déjà avec mon petit carnet de kifs. Je vais pouvoir expérimenter pat thème !Merci de nous offrir ces autres manières de cultiver et d’agrandir la joie de vivre.

    • Delphine 29 avril 2016 at 8 h 51 min - Reply

      Avec joie Valérie!
      Cela m’a permis aussi de pouvoir être créative et de chercher d’autres façons d’être dans la gratitude!
      Merci pour ce pas-sage par ici 🙂

  2. Jean 28 avril 2016 at 21 h 05 min - Reply

    Merci Delphine pour tes mots qui nous invitent à semer notre gratitude et à l’entretenir!
    Merci aussi pour tes mercis, ils me font chaud au coeur et me mettent en joie!
    Ce pourrait être une 7e catégorie 😉
    J’en abuse régulièrement depuis qqes temps, cela étonne souvent! Il ne s’agit pas de renvoyer le merci reçu, comme si j’étais « gêné » de le recevoir.
    Je le fait en exprimant mon ressenti comme tu nous le conseille 🙂
    Que du bonheur de t’écouter!

    • Delphine 29 avril 2016 at 8 h 56 min - Reply

      Gratitude Jean 🙂
      Ouiii! Dans les exercices joints, il y en a aussi un qui nous invite à remercier l’Autre de nous offrir cette possibilité de faire preuve de gratitude.
      Dire « merci » c’est donner à son tour 🙂 et installer un cercle vertueux !

      Cette habitude étonne parce que c’est encore une compétence qu’on ne nous apprend pas à l’école…
      Propageons-la, le Monde en a bien besoin 🙂

  3. Ilse 28 avril 2016 at 22 h 03 min - Reply

    Merci Delphine pour ces articles que je trouve tombant à point nommé. Merci pour ta générosité!.
    Merci pour tes partages sur ta vie.
    La vie est abondance, n’est ce pas?

    • Delphine 29 avril 2016 at 8 h 50 min - Reply

      Mmmm merci Isle pour ce partage de gratitude! 🙂
      C’est avec beaucoup de joie que je vis cette aventure grâce à vous !
      Oui! La Vie est abon’danse!

Leave A Comment